Les petits trucs de ma grossesse

 Quand j’étais enceinte, j’ai glané pas mal d’informations sur plein de sujets différents à droite et à gauche. Voici ma compilation, qui va de la ceinture de sécurité spéciale femme enceinte aux vêtements d’allaitement en passant par les foulards porte-bébé et la peau de mouton.
Vêtements de grossesse et d’allaitement:

Les écharpes, foulards et sacs de portage en tissu:

J’avais très envie d’un foulard pour porter mon bébé, et c’est ce que j’ai acheté. Très pratique lorsqu’on prend l’avion ou lorsqu’on va en promenade en montagne. L’inconvénient, c’est que ça prend parfois un peu de temps pour installer bébé. Avec du recul, j’aurais préféré acheter un mei tai (porte-bébé chinois), je pense que ç’aurait été plus facile et rapide d’installation et tout aussi confortable. Ce sera définitivement mon prochain investissement pour bébé numéro deux!

La peau de mouton:

En Norvège, l’usage de la peau de mouton dans la poussette ou dans le lit du bébé est très répandu. La peau de mouton est censée réguler la température du corps du bébé et l’aider à dormir mieux. Par temps froid, elle réchauffe, par temps chaud, elle garde une température normale. D’autre part, elle garde l’odeur de bébé (et de maman si on met quelques gouttes de lait maternel dessus, ou bien si maman dort dessus quelques jours avant la naissance de bébé), ce qui permet à l’enfant de se sentir plus en sécurité, plus rassuré. D’autre part, la peau de mouton traitée à la lanoline ne nécessite pas d’entretien particulier: en cas de fuite, il suffit de la laisser sécher. Ca évite de laver des draps!

La ceinture de sécurité pour femme enceinte:

Elle permet à la maman d’être plus à l’aise sur son siège, en abaissant la partie de la ceinture de sécurité horizontale. La ceinture est ainsi non plus sur le ventre, mais en bas du ventre. C’est plus confortable et en plus, cela assure la sécurité de bébé en cas de collision. Le seul inconvénient: étant donné qu’une partie de la ceinture de protection passe entre les jambes, il vaut mieux éviter de porter des robes ou des jupes car la ceinture les remonte jusqu’au haut des cuisses. En général, ce n’est pas gênant, mais une fois, quelqu’un dans la rue l’a remarqué et m’a sifflée;-)

La bola:

C’est un pendentif qui émet une petite musique berçant bébé dans notre ventre pendant la grossesse. On peut le mettre au-dessus du lit de bébé après la naissance et la petite musique familière permet de rassurer bébé… On y croit ou on n’y croit pas, c’est peut-être simplement l’occasion de s’offrir un joli bijou de grossesse qui fera un beau souvenir pour notre enfant plus tard…

Le yoga pour femmes enceintes, le yoga post-natal:

Au tout début de ma grossesse, j’avais remarqué une affiche pour un cours de yoga spécialement pour les femmes enceintes. Je me suis inscrite et j’ai vraiment trouvé ça super et je le recommande à toutes les futurs mamans.

Faire du yoga, ça m’a permis d’apprendre à me détendre plus, tout étant enceinte mais en continuant à travailler. Ca m’a aussi permis de faire un peu d’exercice physique, sans trop en faire… Le yoga permet aussi d’apprendre à se détendre, à s’ouvrir à la douleur et se décrisper afin de la rendre plus supportable. Elément essentiel, car si notre corps se tend de plus en plus sous l’effet de la douleur, on souffre de plus en plus; alors que si on s’abandonne à la douleur, on la ressent moins. Enfin, j’ai appris quelques techniques de respirations qui m’ont été bien utiles avant et pendant le travail.

Quant au yoga post-natal, ce n’était qu’un cours de yoga normal mais permettant aux mamans de venir avec leur nourrisson couché à côté de nous sur une couverture. On a beaucoup travaillé sur les exercices du périnée, un must après l’accouchement (j’ai su plus tard que les boules de geisha permettent aussi la rééducation du périnée: http://fr.wikipedia.org/wiki/Boules_de_geisha ). On a aussi pas mal focalisé sur la relaxation et comment se relaxer avec un enfant à la maison.

Pour finir, ce qui m’a probablement “soulagée” le plus dans le yoga quand j’étais enceinte, c’est le lavage de nez. J’avais très souvent l’intérieur du nez couvert de croûtes et je n’arrivais pas à m’en débarasser. C’est le lavage de nez qui a résolu mon problème! J’étais assez sceptique au départ et puis j’ai quand même essayé et j’ai bien fait. C’est très facile, ça ne fait pas mal, ça ne coûte pas cher et on respire tellement mieux ensuite! Je continue régulièrement à me rincer le nez, même maintenant… Pour plus d’infos: http://www.yogaetmeditation.fr/boutique/index.html#Neti , le Nosebuddy fonctionne très bien;-)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: