Comment tricoter des chauffe-poignets.

Tricoter des chauffe-poignets est extrêmement facile et est une tâche qui convient très bien aux tricoteurs débutants. En effet, il suffit de savoir tricoter le point mousse. D’autre part, un chauffe-poignet est très petit, il faut donc peu de temps pour en tricoter une paire. Je vais vous expliquer ici comment réaliser des chauffe-poignets avec des perles. Avant de choisir un dessin, il faut faire attention à deux choses: le choix des perles et celui de la laine.

Les perles: choisir des perles du type Gütermann Rocailles 9/o. Il est possible de choisir des perles de plus gros diamètre ou avec un trou plus gros, cela donnera simplement une autre allure à votre création. Il vaut mieux faire un essai d’abord, afin de voir le résultat final. Des perles plus petites auront un trou trop petit pour pouvoir ëtre enfilées sur le fil de laine. Pour enfiler les perles sur le fil de laine, utiliser un brin de fil à coudre que vous passez dans le chas d’une aiguille très fine et très longue. Nouer le fil à coudre, puis passer à l’intérieur de la boucle le bout de fil de votre pelote.

La laine: il faut choisir de la laine très fine, par exemple de la laine à layette. Moi je tricote souvent les chauffe-poignets en alpaga, car c’est une laine assez fine et très douce. On peut choisir de les tricoter en coton aussi, bien entendu. 30 à 40 mailles de largeur donnent un chauffe-poignet assez large. Pour la longueur, il suffit d’arrêter le tricot lorsque le chauffe-poignet est aussi long que le tour du poignet. Pour un meilleur résultat, tricoter avec des aiguilles très petites: entre 11/2 et 2 1/2. Les chauffe-poignets ne se tricotent pas du poignet vers l’intérieur du bras, c’est-à-dire dans la hauteur, mais dans la largeur; on ne tricote pas en rond, mais en rectangle dont on coud les extrémités sous l’avant-bras.

Enfiler les perles: il faut enfiler les perles sur la laine avant de tricoter. S’il y a des perles de couleur différentes dans le modèle, il faut commencer à les enfiler par la dernière perle. C’est toujours une bonne idée de choisir un modèle unicolore lorsqu’on tricote des chauffe-poignets pour la première fois. C’est plus facile car on n’a pas à se poser la question de l’ordre des perles en les enfilants. Comment savoir de combien de perles on a besoin? En général, on reporte un dessin 6 fois sur un chauffe-poignet. Il suffit donc de compter le nombre de perles nécessaires à un dessin et de multiplier par 6. Toujours en rajouter quelques-unes en plus au cas où on se trompe dans le compte… Si vous vous rendez compte qu’il vous manque des perles en milieu de travail: coupez votre fil de laine, enfilez de nouvelles perles sur le bout de fil de la pelote et continuez à tricoter comme avant.

La réalisation du tricot: les chauffe-poignets se tricotent au point mousse. Chaque perle se pousse sur l’aiguille après que la maille soit tricotée, sur l’envers du travail, un rang sur deux. Sur un modèle, le rang sur deux qui se tricote sans perles n’est jamais indiqué.

La finition: lorsque le chauffe-poignet a la largeur désirée, coudre les deux bouts ensemble en une couture souple et fine. On peut décorer l’ouverture vers le poignet en faisant une bordure de perles ou bien une bordure au crochet (pour ces explications, voir le poste “finitions du chauffe-poignet”).

Bonne chance!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: