Les chauffe-poignets: qu’est-ce que c’est?

Depuis mes années à l’université où je n’avais pas la télé et où j’ai commencé à tricoter pour m’occuper, je me suis passionnée pour le tricot sous toutes ses formes. J’ai découvert en arrivant en Norvège différentes facons de tricoter et j’ai appris à tricoter des choses différentes. Voici l’une de mes découvertes: les “pulsvarmere” ou chauffe-poignets. A l’origine, ces petites manchettes en laine servaient de rallonges aux manches de pull d’enfants devenues trop courtes en grandissant. Elles permettaient de garder les poignets au chaud. Elles servaient aussi à cacher les poignets de manches usés ou sales. Avec le temps, elles se sont enrichies de motifs, avec des perles ou bien des couleurs différentes, de torsades, de broderies, de bordures au crochets, etc… Certaines créatrices ont même eu l’idée d’en tricoter avec du fil de pêche ou de métal. 

Je vous propose de vous expliquer comment tricoter des chauffe-poignets. Vous pouvez voir sur les photos des exemples de chauffe-poignets que j’ai tricotés moi-même. Je vous donnerai aussi les explications pour tricoter certains des motifs que j’ai imaginés moi-même.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: